Qu’est-ce que l’hypersexualisation réellement?

 

En travaillant dans le domaine de la danse, je dois admettre,  j’écoute la plupart des émissions de danse diffusées à travers le monde! Dernièrement, j’écoutais:

Dancing with the stars

Une émission reprise aux États-Unis où des professionnels de danses sportives sont mis en couple avec des vedettes américaines afin de compétitionner contre les autres duos.

 

Une des finalistes de l’émission je la trouvais vraiment bonne! Son amélioration était incroyable et son sourire contagieux montrait sa volonté et son positivisme à jamais arrêter! Je ne connaissais pas cette vedette américaine. Ainsi, j’ai été voir son profil artistique, et j’ai tombé sur son compte Instagram. C’est alors que j’ai compris davantage l’importance des cours à l’éducation à la sexualité…

 

D’ailleurs, comment vivez-vous les premiers mois de cette nouveauté scolaire? Des changements? Probablement pas. En fait, les professeurs sont encore en formation sur le sujet. Donc, les jeunes ne parleront peut-être pas de leurs pensées réelles face à ce sujet. Or, ils assimilent tout de même les informations qu’ils entendent et voient à tous les jours.

 

Les publications des réseaux sociaux

Soyons en contexte: j’ai 15 ans et je vois une de mes vedettes préférées prôner ce genre de photo. En plus, ce genre de photos, obtient des millions de like! LeRêve!

HypersexualisationInstagram

Photo du compte Instagram de la vedette américaine ayant participé à Dancing with the Stars.

Que croyez-vous qu’il se passe dans ma tête? Cette vedette américaine est un modèle qui met de l’avant la confiance en soi et le bien-être corporel… alors, être bien dans sa peau est pouvoir voir nos os?

 

Statistiques sur les troubles alimentaires

  • « Depuis 2008, le nombre de jeunes admis au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine pour des troubles alimentaires n’a cessé d’augmenter : en quatre ans, le nombre de ces hospitalisations a bondi de 44 %.» (la presse, 2012)
  • « 85 000 personnes dans le Canada souffrent d’une trouble alimentaire. »
  • « Approximativement 10% des individus qui souffre d’un trouble alimentaire sont des hommes. »
  • « Des études ont trouvé que 51% de filles âgée 9-11 ans se sentent mieux d’elles-mêmes quand elles sont sur un régime amaigrissant. 81% d’enfants de 10 ans sont pour d’être gros. » (Association de la boulimie et l’anorexie mentale de l’Ontario)

Ces statistiques démontrent jusqu’à où l’image corporelle joue un rôle majeur sur la santé des jeunes

L’hypersexualisation au delà des réseaux sociaux

Cependant, il n’y a pas seulement les publications des réseaux sociaux où la sexualité n’est pas représentée de façon réelle…

La sexualité à la portée de tous

Nous pouvons aussi constater cette problématique à travers les télé réalités. Ces émissions sont très populaires auprès des jeunes. Elles deviennent une forme d’éducation sur les relations interpersonnelles. De cette façon, les jeunes ont 2 choix:

  1. Discuter de sexualité avec nos parents…  Mmmm un peu malaisant…. ou alors, mon prof?….Mmmm jamais de la vie!
  2. Écouter et reproduire ce qu’on voit à la télévision…Mmmm facile ça l’air simple de faire comme eux…!

C’est pourquoi nous appelons ce phénomène de l’hypersexualisation puisque la sexualité est vue sur différentes plateformes à divers moments et contextes de notre vie, et ce de façons répétitives.

Comment l’hypersexualité impacte les jeunes?

En fait, l’identité est directement touchée.

Mais comment vous vous demandez?

L’identité se modifie sans cesse au cours de notre vie selon différentes caractéristiques qui viennent la définir. Dans notre cas, nous allons observer d’avantage ceux-ci qui définissent l’identité sociale de l’individu :

  1. L’appartenance sociale
  2. L’implication des rôles sociaux

1) Appartenance sociale:  Appartenir à un groupe. Nous avons besoin d’être guider afin de savoir comment agir dans cette société. Tout d’abord, nous allons nous fier à nos groupes primaires soit notre famille. Nous allons les imiter, reproduire leurs gestes, intérioriser leur comportement et simplement devenir comme eux. Ainsi, nous forgeons notre identité à travers eux. Par la suite, l’identité évolue selon nos rencontres, ceux-ci deviennent donc nos groupes secondaires (Amis, école, travail, équipes sportives). De plus en plus, les jeunes ont accès aux réseaux sociaux hâtivement et ces derniers deviennent des groupes sociaux de référence. Comme vous pouvez comprendre les jeunes auront une tendance à imiter ce qu’ils voient à travers ces images afin de se sécuriser dans leur développement et leur remise en question d’identité.

Résultats de recherche d'images pour « groupes d'ado »

 

2) Implication sociale: D’ailleurs, nous devons jouer un personnage selon notre groupe d’appartenance. Par exemple, être un adolescent, je fais partie de ce groupe social. Pour m’impliquer dans mon rôle  je dois interpréter et agir selon ce que mon groupe s’attend de moi. De cette façon, l’adolescence est un groupe de référence qui permet la reconnaissance de soi en tant que membre dans cette société. L’implication sociale crée alors un changement d’identité selon le groupe que nous avons choisi  (Adolescence dans notre cas)  et on oublie notre identité sociale précédente. (Par exemple, celle de notre famille)

Comparaison sociale

Ainsi, il est populaire d’imiter ce que nous voyons à la télévision et sur les réseaux sociaux pour les adolescents. Nous avons besoin d’autrui afin d’obtenir une confirmation de ce qu’on vaut. De cette manière, on se construit dans le regard de l’autre. L’être humaine se compare naturellement dans le but de se guider dans nos choix. « Est-ce que c’est correct si je fais ça? Lui il fait pareil, bon alors je peux le faire! » C’est rassurant d’imiter ce qu’on voit! Il s’agit en fait du processus de la comparaison sociale.

Présentation de soi

Par contre, souvent ces gestes deviennent plutôt une présentation de soi. En d’autres mots, se mettre en scène tels que sur les réseaux sociaux. Par exemple,  publier une photo de nous en couple si heureux avec un décor majestueux, quand peut-être 2 secondes avant, en réalité, nous étions en méga chicane! Mais ça on ne le montre pas! On joue le jeu de la vie parfaite!

Exclusion

Par ailleurs, nous devons suivre les normes informelles de notre groupe social et apprendre à se conformer. Le jeune veut appartenir à un groupe dit «cool».  Tu ne veux pas être le déviant et l’exclus du groupe, alors tu suis la masse! « Je sais comment les autres jeunes vont réagir si je fais ça ou ça alors j’agis en fonction qu’il y ait le moins de réactions  d’autrui envers soi. » Autrement dit, une sanction peut s’en suivre d’un simple un regard . D’ailleurs, ce geste affecte encore plus les adolescents que tous autres groupes de la société (UQAM, 2014) D’un autre côté, il y a un important  dilemme pour les jeunes. « Je veux me sentir unique, mais je ne veux quand même pas trop me démarquer pour ne pas être pointé du doigt….» Comment en tant que parent croyez-vous pouvoir les diriger dans ce dilemme?

Corps socialisé

En plus, causé par l’hypersexualisation, le corps devient socialisé. Ce dernier est utilisé afin de se conformer selon les attentes et valeurs de notre groupe de référence une fois de plus. Donc, des photos telles que présentées ci-haut jouent directement sur cet enjeu. Ce n’est pas pour rien que les jeunes veulent absolument suivre la mode. Ils ne veulent pas se faire juger négativement. Or,  parfois votre enfant n’a peut-être pas envie de s’habiller comme les autres. Par exemple, la mode des crop tops est très populaire. Cela ne signifie pas que votre enfant a sincèrement envie de montrer son ventre à tous. Avez-vous déjà tenté de poser des questions à ce sujet? Résultats de recherche d'images pour « crop top »

Comment parler d’hypersexualisation avec nos enfants?

Et oui, pour les jeunes, les émissions de télévision et les médias sociaux sont des éléments de réponse sur le sujet de la sexualité. En effet, en tant qu’adulte on ne sait pas comment s’y prendre non plus! Nous n’avons pas eu de formation sur la sexualité.  Nous avons appris par notre propre expérience! Moi-même, je n’avais aucune idée comment utiliser une serviette sanitaire, encore moins un tampon… et on ne veut pas avoir l’air ignorante, donc, on ne le demande pas! Je n’aurais pas dit non à ce qu’on m’en parle sans que j’aille à le demander à l’âge de 11 ans.

Quelques trucs!

À présent, en tant que parent, vous êtes stressés lorsque vos enfants sortent avec des amis ? Vous êtes inquiets de ce qu’il va se passer lors de cette soirée? C’est pourquoi nous voulons vous aider à supprimer ce stress! Bânir les vidéoclips et les réseaux sociaux est la pire chose à faire! Les jeunes ne comprendront simplement pas pourquoi ils n’ont pas accès. Et, on s’entend qu’ils trouveront un moyen pour y arriver d’une manière ou d’une autre.

1- Parler ouvertement des émissions de télé réalités et des réseaux sociaux: Vous avez le droit de dire ce que vous en pensez afin d’ouvrir la discussion avec vos jeunes

2- Présenter des exemples positifs. Par exemple, demander pourquoi cette vedette est si populaire selon lui ou elle sur Instagram? Votre jeune pourra répondre:

Cette personne a un talent qui partage à tous

Cette personne partage son physique/sa beauté à tous.

Ainsi, miser sur le talent partagé! Et demandez : toi quel talent aimerais-tu démontrer? Le sport, l’école, ta personnalité?

3-Encourager votre enfant! Le réprimander va plutôt lui donner envie de se refermer. Donc, le partage et la communication sera plus difficile entre vous. À la place, encourager votre jeune lorsqu’il fait quelque chose de positif pour vous, et il aura envie d’agir dans cette direction majoritairement!

 

homer simpson hug GIF

4-Montrer que la différence est cool! De nos jours, on s’adapte, il y a plus de différences acceptées. Par exemple, la barbe chez l’homme avant c’était mal vu, maintenant on accepte ça! Apprendre à accepter la différence. On veut montrer qu’on est unique!

 

Lien avec la danse

Du côté Prima Danse, nous utilisons la danse pour expliquer certains aspects de la sexualité. À travers les vidéoclips, nous pouvons constater une vision stéréotypée des femmes, des hommes et de la relation entre les deux. En d’autres mots, comment on doit agir selon la société. Les filles sont souvent invitées à danser de façon sexy et les hommes à simplement regarder.

 

Les objectifs de Prima Danse

Ainsi, nous voulons briser ces stéréotypes! On informe autrement les jeunes dans le but qu’ils développent leur esprit critique. En fait, nous souhaitons leur montrer qu’il est possible de bifurquer des normes sociales. L’identité sexuelle est propre à chacun, et Prima Danse veut les outiller sur ces sujets puisque l’espace public nous appartient!

 

Exemple de vidéo :

À travers les années, nous pouvons constater certains éléments similaires dans les vidéoclips tels que l’homme bien vêtu, entouré de voitures de luxe et de femmes peu habillées qui dansent autour de lui. Vous irez-voir ce vidéoclip, il s’agit d’un excellent résumé!: https://www.youtube.com/watch?v=NGLxoKOvzu4 //

Vidéos avec stéréotypes sexuelles

Qu’en pensez-vous? Et bien ce vidéo à au moins 1 million de vue.

Comment les jeunes se perçoivent à travers ces images?

 

Exemple positif

En échange, nous avons aussi des exemples positifs. Entre autres, au Québec, lors de la compétition de danse Révolution, l’une des juge, Lydia Bouchard, a mentionné à l’une des troupes qui s’est rendue jusqu’à la finale: « MERCI DE DANSER SANS STÉRÉOTYPES! »

https://www.youtube.com/watch?v=lhxCLnt8V6Y soit C4 de rebelles et vagabonds.

Danser sans stéréotypes sexuelles

C’est d’ailleurs ce que Prima Danse prône à travers ces ateliers. Apprendre à danser devant les autres tout en montrant sa personnalité. Tu as le droit de danser et faire ce que tu veux, mais simplement être conscient de l’image que tu portes fait la différence!

Et vous, comment parlez-vous de sexualité avec vos jeunes?

 


 

Pour booker des ateliers de danse Prima Danse sur l’hypersexualisation:

https://www.primadanse.com/ateliers-pedagogiques-de-sensibilisation-sociale/social-hypersexualization/

 


Références:

 

http://plus.lapresse.ca/screens/463ac208-fbbf-4d55-b6c0-3071572b2d3e__7C___0.html

http://www.bana.ca/wp-content/uploads/2015/04/STATISTIQUES.pdf

UQAM 2014, Fondements théoriques en communication humaine.

Donnez votre avis