Projets subventionnés par et pour les jeunes!

Pour l’année 2020-2021, voici nos projets innovateurs développés

Grâce à l’appui financier de la Croix‑Rouge canadienne et du gouvernement du Canada, Prima Danse offre des prestations de services directs à ceux qui sont les plus vulnérables aux impacts sanitaires, sociaux et économiques de la COVID-19.

Le projet utilise l’art social de la danse pour briser l’isolement, sensibiliser et informer près de 80 groupes provenant des communautés dites vulnérables. Cela aide à atténuer les impacts de la COVID-19 aux membres de la population dite vulnérable qui se sentent éloignés de la sphère sociale pendant la pandémie. Cela soutient notamment les enfants et les jeunes, les communautés racialisées, et les ainés.

Durant la pandémie, Prima Danse a l’opportunité d’offrir des ateliers de création de façon virtuelle et présentielle pour une meilleure santé mentale et physique aux personnes marginalisées de tous les arrondissements de la ville de Montréal. Durant le confinement, la danse est devenue un service essentiel pour ces personnes afin de briser de l’isolement, de se réappproprier son corps et son estime de soi tout en regagnant confiance envers les autres.  

Cette initiative est possible grâce au soutien financier reçu par la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal.

Prima Danse a pu commencer à organiser une tournée d’ateliers de création, qui engagera d’ici mars 2021, 3000 jeunes de 7 à 17 ans dans la lutte contre les stéréotypes culturels, sexuels et ethniques dans différents milieux scolaires et communautaires du Québec. La danse est ici utilisée pour amener les jeunes à briser les préjugés et éliminer les barrières entourant les différentes cultures et ethnies. Une problématique encore plus présente suite la crise sanitaire mondiale que nous vivons actuellement.

Ce projet est possible grâce à l’appui financier du Gouvernement du Canada via le programme les Jeunes s’engagent.

Logo CSSS Centre sud de l'île de Montréal

Dans le cadre du programme “Actions ciblées jeunesse” subventionné par le CIUSS centre sud, Prima Danse invite des jeunes de 12 à 17 ans de milieux communautaires et scolaires à s’impliquer dans la création de A à Z d’une vidéo artistique traitant des enjeux et stéréotypes reliés à la santé mentale chez les jeunes.

Prima Danse rencontre des groupes qui reçoivent 4 ateliers subventionnés par la Ville de Montréal dans le cadre du Programme Montréal Interculturel. Les ateliers ont pour but de sensibiliser à la diversité ethno culturelle via l’art de la danse. Les ateliers de danse, à travers des exercices créatifs, coopératifs, des discussions et des visionnement de vidéos artistiques, visent à développer des compétences inter culturelles soit le respect, l’écoute et la conscience de son identité et celle des autres.

Prima Danse a pu réaliser des prestations de danse éclaires dans l’arrondissement du Plateau Mont-Royal dans le but de faire bouger et de d’améliorer la santé mentale des citoyens et citoyennes dont certains étaient des ainés et des personnes de milieux très vulnérables. Le tout dans un environnement sécuritaire respectant toutes les règles de la santé publique. 

Projets précédents

  • En 2018 et 2019, via le programme “Lutte contre l’homophobie et la transphobie” du Ministère de la Justice, Prima Danse rencontre les élèves et les parents des écoles primaires et secondaires des régions plus éloignées du Québec afin de les sensibiliser aux stéréotypes sexuels reliés à l’homophobie.
  • En 2019, via le programme les Jeunes s’engagent, l’appui financier du Gouvernement du Canada permet à Prima Danse de rencontrer 45 classes de l’Estrie, de la Capitale-Nationale et de la grande région métropolitaine de Montréal pour parler de diversité et d’affirmation via la danse.
  • Au printemps et été 2019, l’équipe  Prima Danse se promènera dans les organismes jeunesse, organismes pour aînés ainsi que les organismes luttant contre la pauvreté, le racisme et l’itinérance de différents quartiers de Montréal grâce au projet financé dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal conclue entre la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec.
  • En été 2018, Prima Danse a participé au programme de bourse TD Park People qui a permis d’offrir des activités gratuites dans les parcs.
  • En 2017, 2018 et 2019, Prima Danse a reçu une aide financière de Opération Enfant Soleil qui a permis à des centaines de jeunes de bénéficier d’accessoires lumineux et sportifs lors de nos activités de danse.
  • En 2017, Patrimoine Canada finance la tournée des rassemblements de danse (Flashmob) à travers 10 régions administratives du Québec dans le cadre de la confédération du 150e du Canada.
  • Prima Danse a pu participer aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal grâce à la ville de Montréal et le gouvernement du Québec.
  • En 2016, le Ministère de la Justice a financé un programme de lutte contre l’homophobie via des ateliers de danse à Montréal et par la suite, dans différentes régions du Québec. Opération Enfant Soleil par son Fonds Josée Lavigueur a permis à Prima Danse d’acquérir de matériel afin de faire bouger les jeunes et de les encourager à un mode de vie sain.
  • En 2015, Patrimoine Canada a financé la tournée d’ateliers de danse pour la promotion des Jeux panaméricains.
  • En 2014, le Ministère de la Culture et des communications a financé une tournée de workshops pour les jeunes amateurs de danse à travers le Québec. Le programme Inclusion et Innovation de la ville de Montréal a commencé à financer des activités culturelles de Prima Danse sur certains projets de loisir culturel.
  • En 2013, le Forum Jeunesse de l’île de Montréal a financé  le programme de sensibilisation à l’hypersexualisation par le biais de la danse.
Top
0
}