Projets subventionnés par et pour les jeunes!

Pour l’année 2018-2019, voici nos projets innovateurs développés

TD Park People

Prima Danse participe au programme de bourse TD Park People qui permet d’offrir des activités gratuites de danse dans les parcs.

Logo patrimoine Canada

Via le programme les Jeunes s’engagent de Patrimoine Canada, Prima Danse rencontre 45 classes de l’Estrie, de la Capitale-Nationale et de la grande région métropolitaine de Montréal pour parler de diversité et d’affirmation via la danse.

Logo Justice Québec

Via le programme de lutte contre l’homophobie et la transphobie du Ministère de la Justice, Prima Danse rencontre les élèves et les parents des écoles primaires et secondaires des régions plus éloignées du Québec afin de les sensibiliser aux stéréotypes sexuels reliés à l’homophobie.

Projets précédents

  • En 2017, Patrimoine Canada finance la tournée des rassemblements de danse (Flashmob) à travers 10 régions administratives du Québec dans le cadre de la confédération du 150e du Canada.
  • Prima Danse a pu participer aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal grâce à la ville de Montréal et le gouvernement du Québec.
  • En 2016, le Ministère de la Justice a financé un programme de lutte contre l’homophobie via des ateliers de danse à Montréal et par la suite, dans différentes régions du Québec. Opération Enfant Soleil par son Fonds Josée Lavigueur a permis à Prima Danse d’acquérir de matériel afin de faire bouger les jeunes et de les encourager à un mode de vie sain.
  • En 2015, Patrimoine Canada a financé la tournée d’ateliers de danse pour la promotion des Jeux panaméricains.
  • En 2014, le Ministère de la Culture et des communications a financé une tournée de workshops pour les jeunes amateurs de danse à travers le Québec. Le programme Inclusion et Innovation de la ville de Montréal a commencé à financer des activités culturelles de Prima Danse sur certains projets de loisir culturel.
  • En 2013, le Forum Jeunesse de l’île de Montréal a financé  le programme de sensibilisation à l’hypersexualisation par le biais de la danse.